Séverine Hubard

Sculpteur

Moins sculpteur que « constructeur », Séverine Hubard (née à Lille en 1977) inscrit depuis une dizaine d'années sa démarche au cœur du milieu urbain. Son oeuvre, même si elle relève aussi de la photographie, de la vidéo ou de la performance, est principalement axée autour d'une réflexion sur le volume et l'espace, se situant à la frontière de la sculpture et de l'architecture.


Ses réalisations affichent un aspect bricolé revendiqué qui se révèle en fait savamment travaillé. Chutes de planches issues d'un magasin de bricolage (Donc et or car mais ni ou, le Lieu Unique, Nantes, 2002), fenêtres cassées (Paysage défenestré composé de 90 fenêtres cassées réalisé pour la Plate Forme de Dunkerque, 2003) ou encore portes d'immeuble voués à la destruction (Vue du Ciel, Le Quartier, Quimper, 2008), les matériaux choisis par Séverine Hubard ne sont pas anodins : ils renvoient à la ville et à la matérialité de ses bâtiments, terrain de prédilection de cette «artiste sans atelier».


Séverine Hubard réalise des constructions tridimensionnelles en utilisant les règles du bricolage (en ce sens où elle utilise des matériaux pour en faire ce dont elle a besoin et non pour ce à quoi ils sont destinés). Son travail est quelque peu touche-à-tout ; sculpture, installation, photographie, film, dessin. Qu’il s’agisse de grandes constructions ou de petits models, à chaque fois elle met en oeuvre un langage, une technique, une méthode spécifique qui dérègle systématiquement aussi bien vocabulaire et syntaxe que les notions d’échelle et d’espace. Toujours en prenant en compte la vie telle qu’elle semble organisée, Séverine Hubard détourne ce qu’elle en extrait, l’agence selon ses désirs, afin de dérouter, de déséquilibrer le spectateur en lui proposant un regard enjoué et subversif.


Le travail de Séverine Hubard ne saurait toutefois se limiter à cette seule approche concrète tant elle parvient à donner aux éléments les plus banals une dimension nouvelle : au-delà de leur aspect parfois brut, ses œuvres, qui allient poésie et humour, touchent aussi subtilement à la notion de mémoire (d'un lieu, d'un bâtiment, de ses habitants).

Séverine Hubard est une artiste française sans atelier fixe. Elle travaille en France en ville et à la campagne, en Europe au Québec comme en Afrique ou en Asie. Actuellement elle vit et travaille à Buenos Aires (AR)

FORUM ART & ARCHITECTURE ©2017, Mairie des Ulis I Direction de la communication. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now